2009-2014 - Charte Graphique Festival Kontact Sonores

Graphisme- Photographie

Le festival Kontact Sonores a été créé en 2009 par l'association Travers de Son.

Durant ces 5 années d'existences, il a été porté par le pôle Image & Son Nicéphore Cité

Intégrer au projet sur l'aspect graphique avant mon arrivée au pôle j'ai pu continuer à m'occuper de l'aspect visuel de la communication du festival durant ses 5 années d'existence. Je travaillais en bonne entente avec les organisateurs et Nicéphore Cité.
Les déclinaisons graphiques étant essentiellement :

1000 Affiches A3
3000 Flyers
5000 Programmes
500 Affiches 80/120
27 affiches 120/76
57 Affiches 120/57
4ième de couverture du magazine Magma
Encarts presses dans des magazines régionaux et nationals (Magma, Tsugi, zicmu)

 

Pour cette première année je devais intégrer l'idée que le festival se déroulait dans 4 lieux culturels majeurs de Chalon et sur le contact sonore comme un élément de rencontre. J'ai donc décliné l'affiche principale en 4 flyers comme autant de programmes avec chaque lieux et des choses étranges et immatérielles qui se déclenchent notamment quand les gens se serrent la main...

La deuxième année la communication c'est décliné autour de la réaction des potentiels spectateurs à l'écoute des artistes du festival. J'ai effectué une série de portraits centrés sur l'oreille des protagonistes. Le vert 355 C de pantone est devenu la couleur du festival.

La troisième année, nous avons redéfini le logo (avec l'aide de Mathieu Fernandes) en lui donnant un aspect plus épuré et en refondant son image. Kontact Sonores est un festival de découverte et de transmission. Avec une programmation très éclectique entre l'éléctronique, l'expérimental et la musique concrète... Le festival c'est donné pour but de faire découvrir ces univers musicaux au plus large public possible. D'ou l'idée pour le logo de se servir des pots de yaourts qui sont la chose la plus simple pour la transmission du son.
En ce qui concerne la communication. Nous avons travaillé sur des illusions d'optiques qui semblaient être une bonne façon de rendre "visible" le son.

La quatrième année je n'ai été que consultant et exécutant sur la communication graphique du festival.

Et pour la dernière année, les organisateurs voulaient un visuel intriguant, positif avec un appareil sonore et qui évoque un peu la fête. Après une série de prises de vues nous nous sommes arrêtés sur celui-là parce qu'il semblait correspondre à l'envie.